Corporate Works

Achat aux enchères: le bonus premier maison est valable

La demande visant à bénéficier de l’allégement fiscal relatif à l’achat de la première maison doit être présentée avant le décret de transfert.

Turin - Palazzo Madama

Turin – Palazzo Madama

L’achat d’une maison aux enchères peut être un gros plus. Grâce au portail d’enchères en ligne, vous pouvez rester informé de l’évolution des ventes judiciaires de tous les biens rattachés ou pour lesquels une procédure de faillite est en cours. La recherche peut être limitée aux maisons situées dans une zone géographique spécifique et dans des limites de prix spécifiques. Presque jamais ne devrait participer à la première vente car, dans l’éventualité où l’enchère serait déserte (c’est-à-dire en l’absence de soumissionnaires), lors d’ enchères ultérieures, le juge peut ordonner la remise de 25%. C’est certainement une attitude spéculative qui est au final très souvent l’objectif de ceux qui achètent aux enchères. En plus de la remise normale par rapport au prix du marché, les acheteurs d’une maison peuvent également bénéficier du premier bonus de logement, c’est-à-dire l’avantage fiscal réservé à ceux qui achètent un bien immobilier – le premier bien immobilier – dans la commune où il a son domicile ou il le transférera 18 mois après l’achat. Une décision récente de la Commission provinciale de l’impôt de Sondrio l’a confirmé . La prononciation a le mérite important d’établir ce que vous devez faire pour utiliser le premier bonus à la maison sur les achats aux enchères.

Voyons plus en détail ce qui a été dit.

Nous n’avons pas besoin de répéter, dans cet article, tous les aspects de l’allégement fiscal accordé à la première maison, dont l’exemption de l’IMU, l’impôt foncier. Il suffit de rappeler qu’il s’applique à ceux qui n’ont jamais bénéficié auparavant du même bonus et qui n’ont pas d’autre propriété dans la municipalité où se trouve la maison à acheter. Vous pouvez obtenir le bonus si vous transférez votre résidence dans un délai maximum de 18 mois à compter de l’achat dans la municipalité où se trouve la maison en question.

  • Le bonus première maison
  • Le bonus première maison à la maison s’applique aux achats immobiliers aux enchères aux tribunaux?
  • Quand demander le bonus première maison à domicile pour les ventes judiciaires?

Le bonus première maison

Le bonus apporte un avantage significatif en termes de paiement des impôts. Si le vendeur est un particulier ou une entreprise qui vend en exonération de TVA, vous payez:

  • Taxe de registre proportionnelle de 2% (au lieu de 9%);
  • Taxe hypothécaire fixe de 50 euros;
  • Taxe fixe cadastrale de 50 euros.

Si le vendeur est une entreprise, avec une vente soumise à la TVA (typique du cas du constructeur), vous payez:

  • TVA réduite à 4% (au lieu de 10%, la TVA des bâtiments A / 1, A / 8 et A / 9 est de 22%);
  • Taxe d’enregistrement fixe de 200 euros;
  • Taxe hypothécaire fixe de 200 euros;
  • Taxe fixe cadastrale de 200 euros.

Le bonus première maison s’applique-t-il aux achats immobiliers aux enchères en cour?

Le bonus première maison s’applique également à ceux qui achètent une propriété aux enchères aux tribunaux. Mais attention: pour pouvoir bénéficier de la subvention, il est nécessaire que la demande de bénéficier de l’avantage soit présentée avant l’enregistrement du décret de transfert auprès de l’agence fiscale compétente. Plus tard, il est impossible d’obtenir le bonus. C’est la clarification fournie par le CTP de Sondrio.

Quand demander le bonus première maison pour les ventes judiciaires?

Le juge a rappelé que les enchères peuvent certainement bénéficier de la première subvention au logement si le contribuable déclare vouloir faire usage de la facilitation en même temps qu’il demande à être mis aux enchères. Cette déclaration peut donc également être insérée ultérieurement, avec un acte complémentaire, même après la publication du décret de transfert, mais avec le délai insurmontable du moment de l’enregistrement de ce décret auprès de l’Agence du revenu. Sur ce point, la Cour suprême convient également qu’elle a adopté l’interprétation identique dans le passé.

Par conséquent, si la demande d’utilisation du bonus est présentée après l’enregistrement du décret de transfert, il n’y a plus aucune possibilité d’obtenir l’avantage fiscal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *