Corporate Works

Investir dans l’immobilier en Italie : les conséquences du réchauffement climatique

érosion des côtes en Italie

érosion des côtes en Italie

Les conséquences du réchauffement climatique en Italie sont sous les yeux de tous. En voici quelques-unes :

  1. Les températures estivales restent très élevées durant plusieurs semaines, surtout dans les grandes villes. Durant juillet et août 2017, Bologne, par exemple, a subi des températures maximales supérieures à 35° durant la plupart de ces mois. Dans la même période, la plupart des villes italiennes, au Nord comme au Sud, ont enregistré des températures maximales bien supérieures à 30°.
  2. La pollution atmosphérique due au trafic urbain devient de plus en plus dangereuse, obligeant les communes à limiter la circulation.
  3. Les orages estivaux, à cause de masses d’air très chaud qui rencontrent les courants d’air froid venant du Nord, deviennent de plus en plus violents causant des inondations.
  4. On assiste à des phénomènes jamais vus, comme les trombes d’eau qui causent des dégâts considérables et des inondations.
  5. Les inondations et les glissements de terrain sont de plus en plus fréquents.
  6. Le niveau de la mer augmente d’environ 3 mm par an, il est déjà 20 cm plus haut qu’au début du siècle, facilitant les inondations et le déferlement des vagues sur les côtes
  7. Les plages subissent une érosion qui les rétrécit et dans certains cas les a déjà complètement emportées. Certains bars et restaurants sur la plage ont dû être fermés.
  8. Les méduses envahissent souvent les côtes italiennes, surtout au centre et au sud, rendant difficile la natation, au moins que l’on reste dans une eau non moins profonde de 130 cm.

Comment investir dans l’immobilier en se tenant à l’abri de toutes les conséquences pernicieuses du réchauffement climatique?

  1. Voilà les précautions à prendre, à mon humble avis, par rapport à chaque problème  énuméré ci-dessus:
  2. Évitez d’investir dans les grandes villes, au moins qu’il y ait un intérêt particulier pour le faire. Il est fort probable que les biens immobiliers à la mer et la montagne seront de plus en plus recherchés, vu que les gens veulent abandonner les villes trop chaudes l’été, au moins pour les vacances.
  3. Il vaut mieux s’équiper d’une voiture peu polluante, électrique, hybride ou à GPL ou à gaz naturel, qui pourra circuler toujours.
  4. S’informer par rapport aux phénomènes météorologiques constatés lors des dernières années, demander à la commune la carte des zones inondables.
  5. La côte Adriatique, à l’est, subit moins l’impact de l’air bouillant venant de l’Afrique: les trombes d’eau et les orages violents y sont par conséquent beaucoup moins fréquents que sur la côte de l’Ouest et sur les îles.
  6. Regardez bien les terrains en amont du bien immobilier que vous voudriez acheter.
  7. Considérez bien l’étendue de la plage et informez-vous sur son érosion durant les dernières décennies, si vous voulez acheter un bien immobilier à la mer.
  8. Informez-vous sur les méduses avant d’acheter un bien immobilier à la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *