Corporate Works

Les impôts municipaux en Italie pour 2018: Imu, Tari, Tasi

La Tour - Termoli, Italie

La Tour – Termoli, Italie

Imu, Tari et Tasi: dites-moi en quelle région vous vivez et je vais vous vous dire combien ils vous coûtent

Les impôts municipaux sont importants en Italie, quoi que moins chers que les impôts fonciers et taxes d’habitation en France. En particulier, en Ligurie. Et l’impôt le plus important est l’Imu, avec un coût moyen de 197 euros. Cependant, la taxe sur les déchets et la Tasi, impôt communal sur les services intégrés, ne sont pas moins importantes.

Selon les données préparées par Adnkronos et contenues dans les tableaux diffusés par le ministèredes finances, lors d’une audience parlementaire sur la capacité fiscale des autorités locales pour l’année prochaine, en 2018, les Liguriens paieront en moyenne 703 euros. Les contribuables qui habitent en Calabre paieront moins de la moitié: 298 euros.

En 2018, les contribuables italiens paieront en moyenne 489 euros de taxes municipales, mais avec des différences significatives selon leur lieu de résidence. Après les Liguriens, à payer les taxes locales les plus élevées seront ceux qui vivent au Latium (596 euros) et en Toscane (581 euros).

Alors que, après la Calabre, les moins taxés seront les habitants de la Basilicate (310 Euro) et du Molise (354 Euros). Au-dessus de la moyenne nationale: Emilie Romagne (570 euros), Piémont (500 euros), Lombardie (498 euros).

En-dessous de la moyenne: Vénétie (479 euros), Ombrie (464 euros), Abruzzes (451 euros), Marches (429 euros), Pouilles (389 euros), Campanie (377 euros).

Le coût de l’Imu

Imu est l’impôts le plus important, avec un coût moyen de 197 euros. Le pic le plus élevé est en Ligurie, où il atteint 362 euros, et le plus bas en Basilicate, où il s’arrête à 108 euros. Puis il y a la Toscane (236 euros), l’Emilie Romagne (234 euros), le l’action (232 euros), le Piémont (212 euros), la Lombardie (200 euros), la Vénétie (196 euros), les Abruzzes (181 euros), les Marche (170 euros), l’Ombrie (168 euros), le Molise (159 euros), les Pouilles (158 euros), la Campanie (131 euros) et la Calabre (115 euros).

Combien coûtent les déchets (Tari)

Les déchets coûtent en moyenne 122 euros. Pour en dépenser plus, la Toscane (161 euros), suivie du Latium (154 euros), de la Campanie (142 euros), de l’Emilia Romagna (139 euros), des Abruzzes (135 euros), de l’Ombrie (136 euros) ), de la Ligurie (134 euros).

Sous la moyenne nationale, les Pouille (119 euros), Marche (109 euros), Piémont (105 euros), Vénétie (102 euros), Basilicate (97 euros), Calabre (96 euros), Lombardie 95 euros), Molise (83 euros).

Le poids du Tasi

Le Tasi pèse en moyenne 35 euros. Au dessus, il y a la Ligurie (56 euros), puis – en-dessus de la moyenne nationale – il y a l’Émilie Romagne (43 euros), la Toscane (40 euros), la Lombardie (39 euros), le Latium (39 euros) , Le Piémont (38 euros), le Vénétie (36 euros).

Vous payez moins de la moyenne nationale en Ombrie (31 euros), Abruzzes (31 euros), Marches (29 euros), Molise (28 euros), Pouilles (25 euros), Campanie (21 euros), Basilicate (19 euros) et Calabre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *