Corporate Works

Prix ​​des locations: +1,5% au 1er trimestre de 2019

évolution des prix des locations en Italie

évolution des prix des locations en Italie

Selon le dernier indice de prix Idéaliste, le marché locatif s’achève au premier trimestre 2019 avec une hausse des loyers égale à 1,5%, soit une moyenne de 9,2 euros / m2. Au cours des 12 derniers mois, les loyers en Italie sont en hausse de 2,8%.

Pour Vincenzo De Tommaso, responsable du bureau d’études d’Idéaliste en Italie: «Le moment positif du marché locatif se poursuit, même si la carte nationale des loyers est de plus en plus articulée et complexe. En tout état de cause, la reprise est confirmée dans les principales villes, mais également dans les centres et localités où la forte demande de location à court terme, parfois saisonnière, en particulier dans les principales destinations, peut influer sur la dynamique normale des prix de la location. Pour le reste, le marché reste asphyxié et souffre des rigidités législatives qui ne protègent pas les propriétaires contre les arriérés et les risques, obligeant nombre d’entre eux à garder leurs biens hors du marché au lieu d’accepter des offres de locataires potentiels. D’où la nécessité d’une plus grande clarté réglementaire pour favoriser la flexibilité et le dynamisme de ce marché, moteur du développement du pays ».

Le marché locatif par région

Le premier trimestre de 2019 s’est terminé en territoire positif pour la plupart des régions italiennes (13 sur 20), sous l’impulsion de la Sardaigne (8,4%), de la Basilicate (6%) et de la Lombardie (5%).

Au contraire, les plus fortes baisses de la période sont le Piémont (-3,2%), le Molise (-3,4%) et l’Ombrie (-4,5%).

Le marché locatif dans les capitales

Parmi les capitales analysées, les augmentations les plus importantes concernent Cosenza (12%), Chieti (11%) et Agrigente (8,1%). Les plus fortes baisses ont été enregistrées à Biella (-11,9%), à Campobasso (-8,2%) et à Côme (-7,2%).

Bari (6,2%) mène la tendance haussière au niveau des marchés des grandes villes devant Cagliari (4,4%) et Milan (3,4%). Les mois d’hiver montrent de légers progrès à Rome (1%), tandis que Naples (-1,4%) et Turin (-1,6%) font marche arrière.

Milan (18,8 euros / m²) reste la place avec le plus cher des mètres carrés à louer, devant Venise (16,2 euros / m²) et Florence (16 euros / m²), qui précède Rome (13,2 EUR / m²). Les loyers les plus bas en Italie se trouvent à Caltanissetta (3,9 euros / m²), qui précède Vibo Valentia et Reggio Calabria à 4,4 euros par mois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *